Passer le relais

Une origine japonaise

L’origine de ce terme venu du Japon remonte à l’ancien système de communication et de transport sur la route du Tōkaidō, dans lequel des relais-gare étaient disposés le long de la route. Chaque coureur d’une équipe parcourt la distance d’une gare à la suivante, et transmet le tasuki au relayeur suivant.
Si cet Ekiden japonais se parcourt sur de longues distances, il s’est formalisé en compétition dans un format standard, qui reprend la distance du marathon.

Une équipe de 6 coureurs pour un marathon en relais, pour comprendre le fonctionnement, voici la composition des relais.

Qu'est-ce que l'Ekiden